Jack London

Jack-London

Paru chez Finitude

L’auteur

Nul n’ignore la vie de voyageur de Jack London, ses premières années dans la pauvreté et sa fulgurante carrière d’écrivain. Sa vie familiale en revanche est moins connue.

Jack London est né en 1876 à San Francisco. Très jeune, sa mère et son beau-père lui font quitter l’école malgré son désir d’étudier. Il passe alors plusieurs années sur le port, vivant de mauvais coups ou s’engageant comme marin. Puis, quelques économies en poche, il retourne au lycée et à l’université en cumulant ses études avec les petits boulots les plus divers et la certitude chevillée au corps qu’il sera écrivain. Ensuite ce seront les voyages : Japon, Klondike, etc. Puis les premières publications.
En 1900, après quelques déconvenues amoureuses, Jack London décide d’épouser une camarade, Elizabeth « Bessie » Maddern. Trois jours plus tard, c’est fait ! Ils considèrent que leur amitié est suffisante pour faire un bon mariage. Une première fille, Joan, naît en 1901, une seconde, Becky, en 1902. Mais leur union bat très vite de l’aile, les deux époux n’ayant finalement pas grand-chose en commun. Leur divorce est prononcé en 1905, peu de temps avant que Jack London se remarie avec Charmian Kittredge dont il est profondément amoureux et qu’il considère comme son alter ego féminin. Ils n’auront pas d’enfant.
Jack et Charmian vivent à la campagne et voyagent beaucoup, ils voient peu Joan et Becky qui vivent avec leur mère, avec qui les relations se sont très vite envenimées.
Jack London meurt en 1916, ses filles ont alors 14 et 15 ans.