Développement personnel

Olivier Bourdeaut

À propos du livre

« J’ai la chance de gagner ma vie en racontant des histoires. Du moins jusqu’à présent. Car j’ai un problème, un problème de taille : je n’ai plus d’imagination. Je ne comprends pas ­pourquoi, je ne sais pas comment cela est arrivé mais j’ai beau froncer les sourcils, serrer mes petits poings, rien ne vient. Alors j’ai décidé de parler de moi.
Selon des chercheurs de Harvard, nous passerions soixante pour cent de notre temps à parler de nous. Parler de soi stimulerait les mêmes zones du cerveau que la cocaïne, le sexe ou un bon plat. Et si Harvard dit que ça fait du bien, je n’ai aucune raison d’en douter. Après tout, Mark Zuckerberg en est diplômé et il a toujours su, mieux que tout le monde, ce qui est bon pour l’humanité… »

Avec une franchise pleine d’autodérision, Olivier Bourdeaut revient sur son enfance compliquée, sa courte et chaotique scolarité et le périlleux apprentissage du métier d’écrivain. L’auteur d’En attendant Bojangles se dévoile, et sa vulnéra­bilité nous touche.

Presse

Une bonne dose d’ironie.
Jimmy Boursicot, Var Matin. 

Les libraires

J’ai adoré Développement personnel. J’ai découvert comment une larve devient chenille puis papillon de nuit, attiré par la lumière et les spotlight au point parfois de se brûler les ailes et de perdre le génie créatif. C’est avec un immense humour, une autodérision à son paroxysme et une honnêteté sans faille qu’Olivier Bourdeaut se livre à nous sans détour. 
Jérôme, Librairie Entrée livres, Verdun.

 

2024

13,5 x 20 cm

176 pages

isbn 978-2-36339-205-3

18 euros

À paraître le 1er mars 2024