L’appel de la forêt

Jack London

Jack London traduit par Jean-Pierre Martinet

À propos du livre

L’Appel de la forêt est le livre le plus célèbre de Jack London, celui qui lui valut une immense renommée dès sa première publication en 1903. Roman du Grand Nord, né de sa vie de chercheur d’or au Klondike, l’histoire du chien Buck a bouleversé des générations de lecteurs. Mais au-delà du roman d’aventure, London affirme ici sa vision du monde, où l’hérédité sauvage triomphe de la civilisation corruptrice.

La brillante traduction de Jean-Pierre Martinet (auteur de Jérôme aux éditions Finitude) permet de redécouvrir ce grand texte dans une version dont le rythme et les fulgurances sont au service de l’écriture ardente de Jack London.

 

Presse

Enfin une traduction à la hauteur de l’immense Jack London. […] A l’aune de ce chef-d’œuvre, que peut bien peser notre petite rentrée littéraire ?
Marc Bertin, Sud Ouest.

Le rêve d’un état sauvage que la main de l’homme n’aurait pas souillé.
Clara Dupont-Monod, France Inter.

Sous la plume inspirée de Jean-Pierre Martinet, Buck, héros d’une des plus belles aventures animales jamais écrites, reprend du poil de la bête.
J.-L. Germain, Le Télégramme.

Roman

Traduction de Jean-Pierre Martinet

2015

13,5 x 20 cm

176 pages

isbn 378-2-36339-060-8

16,50 euros