L’art de choisir sa maîtresse

Benjamin Franklin

L'art de choisir sa maîtresse - Benjamin Franklin

À propos du livre

Comment choisir sa maîtresse ? Question cruciale s’il en est dans ce domaine où la moindre erreur peut s’avérer fatale… Plein de sagesse, Benjamin Franklin nous fait part de son expérience : il faut la préférer vieille. Il donne d’ailleurs au lecteur incrédule huit excellentes et réjouissantes raisons de suivre son conseil.
Mais ce précieux petit livre recèle bien d’autres recommandations. Vous pourrez y apprendre les règles pour devenir un compagnon détestable ou encore la meilleure façon de s’affirmer comme la reine des commères ; vous saurez pourquoi Benjamin Franklin rêve de lâcher des serpents à sonnettes dans les respectables jardins anglais et comment des castreurs de porcs pourraient aider à l’essor des États-Unis, puis vous vous indignerez des mauvais traitements subis par la main gauche ou la lettre Z…

Drôle, intelligent, décapant, irrévérencieux, Benjamin Franklin, à travers les treize textes rassemblés dans ce volume, semble bien loin de l’image du sérieux rédacteur de la Constitution américaine ou du savant inventeur du paratonnerre.

Presse

Benjamin Franklin avait plus d’un tour dans son sac. Le rédacteur de la Constitution américaine fut également l’inventeur du paratonnerre et un grand imprimeur. Mais il est aussi, et c’est moins connu, un homme incroyablement facétieux. Un recueil d’articles écrits par le grand homme, à ce jour inédit en français, révèle cette facette piquante du personnage. Certaines de ces épîtres cultivent l’humour pour l’humour. Mais par le rire, toujours délicieusement pincé, Benjamin Franklin faisait aussi parler ses idées.
Astrid de Larminat, Le Figaro. (coup de cœur)

Un petit bijou d’humour et d’impertinence qui dévoile un Benjamin Franklin complètement irrévérencieux.
Chronique d’Eva Bester, dans Ouvert la nuit, sur France Inter.

Ces «conseils indispensables», qui sont aussi des fantaisies sans contrôle, des boutades, de la vulgarisation scientifique amusante et même des leçons de vie, manifestent la virtuosité d’un esprit, sa liberté (certaines pages seraient mal perçues d’un auteur contemporain en la prude Amérique). Rien de diplomatique dans ses pages donc, mais de la légèreté, de l’esprit et puis de la raison et… du libertinage.
Eric Dussert, Le Matricule des anges.

On lira avec profit ce petit traité de vertus décalées, aux antipodes de l’hygiénique sirop compassionnel qui sert de morale à nos contemporains.
Paulin Césari, Le Figaro magazine.

Un recueil exquis: treize textes inédits qui révèlent un bel esprit.
Emmanuel Hecht, L’Express.

Textes traduits par Marie Dupin

2011

12 x 17

112 pages

isbn 978-2-912667-95-3

13,50 euros