L’atelier de la chair

Emmanuelle Pol

Emmanuelle Pol - L'atelier de la chair

À propos du livre

Mi-horrifiée, mi-troublée, une séduisante jeune femme hésite à s’avouer son attirance pour les hommes âgés. Leurs rides, leurs chairs fatiguées la bouleversent et, surtout, la tentent. Elle décide alors de jeter son dévolu sur un célèbre sculpteur septuagénaire rencontré aux Beaux-Arts.
C’est une passion immédiate, intellectuelle, physique, qui fait vaciller ses certitudes de jeune femme émancipée. Elle se découvre objet sous les doigts du vieil homme autoritaire, consentante, étonnamment soumise.

Emmanuelle Pol, pour son premier roman, explore audacieusement les étapes d’une initiation amoureuse hors-normes et le commerce secret qui unit le fantasme à la réalité.

Presse

J’admire le style d’Emmanuelle Pol, son écriture somptueuse. C’est un livre qui m’a beaucoup impressionné.
Bernard Pivot, Le Soir (TV).

On ne peut reprocher à ce livre de manquer d’originalité ni de force, tant dans la thématique abordée que dans le traitement de l’écriture.
Isabelle Bunisset, Sud-Ouest.

Le plus savoureux dans ce roman, c’est le contraste entre la langue ultra classique, presque précieuse, et le piquant du propos, un érotisme en liberté très surveillée.
Mireille Martens, Gaël.

Voici un petit bijou de littérature, tantôt sensuel et fiévreux, tantôt drôle, voire burlesque, en tout cas jamais mièvre ni racoleur. Un très beau roman.
Jean-Marc Brunier, Page des libraires.

Un livre qui porte une réflexion sur la sexualité, servi par une écriture élégante et captivante. […]
Fin, plein d’humour et superbement raconté…
La librairie francophone (France Inter).

J’ai accueilli ce roman avec émotion, turbulence, indignation, délectation.
Gabrielle Stéfanski, Parlez-moi d’amour (RTBF).

Ce livre, remarquablement écrit, dans une langue très élégante qui contraste avec la crudité des situations évoquées, interroge le désir, le jeunisme, l’engagement…
Culture Club (RTBF).

Un style magnifique, sensuel, juste, attachant…
Laurent Dehossay, Mille-feuilles (la deux, télévision belge).

Roman

2011

12 x 17

128 pages

isbn 978-2-912667-87-8

13,50 euros