Le vieux Zack

Herman Melville

Herman Melville - Le vieux Zack

À propos du livre

Au cours de l’été 1847, Herman Melville dresse, dans l’hebdomadaire satirique Yankee Doodle, un portrait ouvertement sarcastique de celui que l’Amérique appelle le Vieux Zack, à savoir le général Zachary Taylor. Alors que la guerre américano-mexicaine fait rage, celui-ci vient de remporter une éblouissante victoire à Buena Vista et se lance dans la course à la présidence des États-Unis. Melville épingle tous les travers du vieux héros, montre cette campagne électorale comme un grand show orchestré par Barnum, dont les spectacles font fureur à l’époque. C’est peine perdue, la charge du démocrate Melville ne suffira pas. Zachary Taylor sera élu douzième Président des États-Unis d’Amérique en 1848.
Mais il nous reste aujourd’hui une farce grinçante, une merveille d’ironie, que servent toute la verve et le talent d’Herman Melville.

Presse

Que demander de plus à la littérature que de nous égayer et de nous nourrir, sinon de conserver cette virulence de belle santé ?
Lucie Clair, Le Matricule des Anges.

Récit traduit par Guy Chain

2007

12 x 17

64 pages

isbn 978-2-912667-44-1

10 euros