Les pommes sauvages

Henry David Thoreau

Henry David Thoreau - Les pommes sauvages

À propos du livre

Les pommes sauvages, le titre est simple, rustique, à l’image de H.D.Thoreau. Et il s’agit bien de cela, d’une histoire de pommes, du goût de Thoreau pour les fruits juteux et nourrissants qu’il cueille lors de ses promenades dans les bois. Fidèle à lui-même, l’auteur de Walden ne peut s’empêcher de penser que les pommes sauvages qui poussent en liberté dans des recoins inaccessibles, sont inévitablement meilleures que celles, insipides et dénaturées, que donnent les tristes pommiers greffés par la main de l’homme…

Cet essai, inédit en français, est l’un des derniers écrits de Thoreau. Composé quelques semaines avant sa mort en mai 1862, il fut publié de manière posthume par The Atlantic Monthly en novembre 1862.

Extrait :
«De mon expérience des pommes non domestiquées, je retire que l’homme sauvage a probablement des raisons de préférer certaines catégories de nourriture que l’homme civilisé rejette. Le premier a le palais d’un homme de plein air. Il faut le goût d’un homme des bois pour apprécier un fruit sauvage. […]
J’aimerais modeler mes desseins sur ceux de la pomme sauvage, être nourriture pour les marcheurs et ne point m’offrir savoureux à qui me réserve au logis.»

Essai traduit par Philippe Jamet

2009

12 x 17 cm

80 pages

isbn 978-2-912667-61-8

Épuisé