L’œuf noir & autres contes fantaisistes

Luigi Capuana

L'oeuf noir - Luigi Capuana

À propos du livre

«Il était une fois, un pauvre diable qui avait fait tous les métiers et n’avait réussi dans aucun. Un jour lui vint l’idée d’aller de village en village raconter des contes aux enfants.»
Mais le métier n’est pas facile, les enfants d’aujourd’hui connaissent toutes les histoires, quant à en inventer de nouvelles, c’est impossible, «on en a perdu la graine».
Plus de contes de fées ? Allons donc, c’est sans compter sur la fantaisie de Luigi Capuana qui revisite le genre de fond en comble. Rien ne l’arrête, pas plus les princesses qui perdent leurs oreilles, que celles qui ont une tête de chien.

Ces histoires extravagantes, publiées en Italie en 1882 et dont nous présentons ici la première traduction française, ont valu à leur auteur le titre de Lewis Carroll italien, et Italo Calvino, lui-même grand amateur de contes, voyait en ceux-ci une réussite poétique exceptionnelle.
Il suffit donc de se laisser faire : Il était une fois…

Presse

Le mieux est de lire Capuana, lui, le grand oublié. De lui rendre cette justice.
Serge Airoldi, Sud Ouest.

Des contes où s’expriment une imagination débridée et un goût pour la chanson populaire sicilienne.
Astrid de Larminat, Le Figaro littéraire.

Contes

Traduction et présentation de Dino Nessuno

2006

12 x 17

208 pages

isbn 978-2-912667-37-2

16 euros