Lonely Betty

Joseph Incardona

Lonely Betty - Joseph Incardona

Grand Prix du Roman Noir du festival international du film policier de Beaune

À propos du livre

Lonely Betty nous plonge dans l’atmosphère d’une petite ville du Maine, la veille de Noël, la veille des 100 ans de Betty Holmes, l’ancienne institutrice. Alors que ses concitoyens s’apprêtent à fêter son anniversaire, Miss Holmes fait des révélations surprenantes sur une mystérieuse disparition vieille de soixante ans et sur un de ses anciens élèves devenu célèbre. Betty ne verra pas Noël…

Joseph Incardona pastiche le roman noir, s’amuse de tous les clichés du genre et, par une habile pirouette, sa parodie devient hommage.

Presse

Ce petit roman noir, qui pastiche les grands, est réjouissance de finesse.
Lonely Betty est un pastiche de roman américain qui joue avec dextérité et subtilité des codes et des clichés. […] Souvent les textes parodiques réjouissent l’esprit mais ne touchent pas les cœurs. Ce n’est pas le cas ici. Incardona force le trait en finesse.
Astrid de Larminat, Le Figaro.

On entre d’emblée dans ce petit univers aux personnages très en verve et aux réparties qui claques.
Lisbeth Koutchoumoff, Le Temps.

Joseph Incardona use des clichés du roman noir, qu’il pastiche non sans humour. Et par le truchement d’une habile pirouette, ce livre devient un hommage littéraire à un très célèbre auteur étasunien…
M. O. P., Le Courrier.

Il existe des auteurs qui privilégient leur plaisir d’écriture, cherchant à le faire partager aux lecteurs. L’inventivité et la fantaisie, la tonalité amusée et l’espièglerie aussi, tout nous invite à déguster leurs romans, tels des petits plats mitonnés avec passion. Joseph Incardona est un de ces auteurs, qui veut donner le meilleur au public goûtant sa prose. Bel exemple avec “Lonely Betty”, roman court qui offre à la fois une intrigue criminelle et un hommage à un grand de la littérature populaire. […]
Voilà un roman enjoué à savourer, un moment fort agréable de lecture.
Claude Le Nocher, Action-Suspense.

Se jouant des codes du polar, Joseph Incardona nous livre un roman dont la brièveté participe de la saveur […] L’auteur s’amuse et surprend même lorsqu’il autorise, par exemple, ses personnages à commenter ses choix d’écriture. On s’étonne encore de voir débarquer dans l’histoire l’un des maîtres de la littérature à suspens.
Joseph Incardona nous a habitués à ce type d’hommage aux ainés, notamment dans Taxidermie, son précédent ouvrage aux éditions Finitude. À travers Lonely Betty, Joseph Incardona ne cherche pas seulement à divertir. Il nous dit aussi toute son admiration pour la littérature noire américaine laquelle a sur son travail une influence indéniable. Il en résulte une petite lecture apéritive qui donne envie de se replonger dans les classiques du genre.
J.-Cl. Lalumière, k-libre.

Roman

2010

12 x 17

112 pages

isbn 978-2-912667-74-8

13 euros