Sarcellopolis

Marc Bernard

Sarcellopolis - Marc Bernard

À propos du livre

Durant l’hiver 1963, l’écrivain Marc Bernard est envoyé à Sarcelles par son éditeur. Sa mission : s’installer durant trois mois dans cette ville nouvelle, dans ce grand ensemble flambant neuf et en ramener un livre de témoignage.
Ce livre, c’est Sarcellopolis. Un essai sociologique ? un traité d’urbanisme ? non, plutôt un récit de voyage dans un pays étrange, que Marc Bernard découvre à travers ses habitants, Sarcellois de la première heure, croqués avec humour et tendresse.
Mais déjà l’auteur entrevoit que l’avenir ne sera pas toujours rose à Sarcelles…

Presse

De la belle ouvrage, à la fois reportage journalistique sur la vraie vie et ses vraies gens, étude sociologique en points d’interrogation, fable cocasse et gouleyante, petit traité d’urbanisme à l’usage des ignorants et chronique douce-amère des temps modernes. […]
Et si l’ovni Sarcellopolis n’était rien qu’une leçon de littérature ? Sur l’art de savoir regarder, écouter, l’art de se remettre en jeu — en «je» — et d’écrire le monde, fût-il à Sarcelles, d’une planète lointaine, d’un temps futur?
Martine Laval, Télérama.

Cette promenade candide dans le meilleur des mondes en dit plus long et mieux que bien des traités de sociologie.
Astrid de Larminat, Le Figaro littéraire.

Sous le titre Sarcellopolis, l’auteur témoigne de sa fidélité à «ceux d’en bas», s’efforçant de comprendre ce qu’on appelle déjà «la sarcellite» — le mal être des habitants des quartiers périphériques.
Michel Boissard, La Gazette de Nîmes.

Avec une plume drôlatique et tendre, il décrit, comme un explorateur en terre inconnue, la vie à Sarcelles.
Béatrice Mouédine, Radio classique.

La vie n’est pas toujours belle à Sarcelles et Marc Bernard prévoit les lézardes et le chaos dans cette prose chaleureuse, une prose de proximité, qui fait de ce témoin suprême, un voyant au grand cœur.
Guy Darol, Le magazine des livres.

Récit

Avant-propos de Stéphane Bonnefoi

2010

12 x 17

224 pages

isbn 978-2-912667-72-4

17 euros