Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir

Cookie Mueller

Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir, par Cookie Mueller

À propos du livre

Devant l’objectif des plus grands photographes, des plus grands cinéastes, elle excellait à être simplement Cookie. L’inoubliable, la touchante Cookie Mueller, égérie de l’avant-garde new-yorkaise des années 70 et 80.
Lors de soirées devenues mémorables, elle exerçait ses fabuleux talents de conteuse. Tous se délectaient de ses aventures extraordinaires, de ses souvenirs de l’époque où elle était la bad girl du lycée jusqu’à ses anecdotes de tournage avec John Waters, en passant par les épisodes sa vie californienne, lorsqu’elle côtoyait Janis Joplin ou un certain Jim Morrison.
Et quand un jour, elle s’est enfin décidée à mettre tout ça par écrit, on s’est aperçu qu’un écrivain était né. Quel style, quel naturel, quelle verve, quelle fantaisie !
Lire Cookie Mueller aujourd’hui, c’est retrouver l’insouciance, goûter la liberté, tâter de la sauvagerie, risquer la tendresse. Elle écrit « cash », comme elle a vécu.
On aurait tant aimé la connaître.

Presse

Ces histoires sont à la fois hilarantes, effroyables et, surtout, bien trop barrées pour ne pas être vraies !
Héléna Villovitch, Elle.

Un recueil qui nous plonge dans le «cœur nucléaire» de ce que fut la contre-culture américaine, de Jim Morrison à Nan Goldin en passant par John Waters, à l’heure où le sida s’apprête à tirer le rideau pour tout le monde. Cookie Mueller écrit comme on se fait une ligne, sur un coin de table et dans l’urgence. Déjà culte.
Olivier Mony, Livres Hebdo.

L’une des figures parmi les plus influentes et méconnues de la culture américaine de la fin du XXe siècle.
The New York Times.

Récits

Traduit de l'américain et présenté par Romaric Vinet-Kammerer

2017

13,5 x 20 cm

192 pages

isbn 978-2-36339-077-6

17 euros