Raymond Guérin

Raymond Guérin

Paru chez Finitude

L’auteur

Raymond Guérin est né à Paris en 1905. Après des études à Poitiers et quelques stages dans des Palaces parisiens qui lui inspireront L’Apprenti, il s’installe comme agent d’assurance à Bordeaux quelques années avant la guerre. Il la passe, en partie, dans un camp de représailles, période retracée dans Les poulpes.
Il meurt à Bordeaux en 1955.

Bibliographie

  • Zobain, Gallimard, 1936.
  • Quand vient la fin, Gallimard, 1941.
  • L’apprenti, Gallimard, 1946.
  • La confession de Diogène, Gallimard, 1947.
  • La main passe, Éditions du Scorpion, 1947.
  • Un romancier dit son mot, Corrêa, 1948.
  • La peau dure, Éditions des Artistes, 1948.
  • Parmi tant d’autres feux… Gallimard, 1949.
  • Fragment testamentaire, Éditions d’Art Vulc, 1950.
  • Du côté de chez Malaparte, La Boîte à Clous, 1950.
  • Empédocle, Gallimard, 1950.
  • La tête vide, Gallimard, 1952.
  • Les poulpes, Gallimard, 1953.
  • Le pus de la plaie, Le Tout sur le tout, 1982.
  • Le temps de la sottise, Le dilettante, 1988.
  • Humeurs, Le dilettante, 1996.
  • Correspondance avec Henri Calet, Le dilettante, 2005.
  • Retour de Barbarie, Finitude, 2005.
  • Représailles, Finitude, 2006.
  • Lettre à Déjanire , La Nerthe, 2006.
  • Chroniques d’une année, La Nerthe, 2015.