Dingue de la vie & de toi & de tout

Neal Cassady

Neal Cassady, Dingue de la vie & de toi & de tout (lettres 1951-1968)

Lettres 1951-1968

À propos du livre

À la publication de Sur la Route, le roman de Jack Kerouac, Neal Cassady devient un héros, presqu’un mythe. Il est et restera à jamais l’enfant terrible de la Beat Generation.
Insatiable, il est plus que jamais avide d’expériences et de rencontres.
Toujours au volant, pied au plancher, il participe à la naissance du mouvement hippie et de ce que l’on appellera la contre-culture américaine.
Le rock’n roll a remplacé le jazz, et Neal Cassady fait toujours swinguer la vie. Jusqu’à épuisement.

Inédites en français, ces lettres révèlent un homme à la hauteur de sa légende.

 

Presse

Un écrivain à part entière, un prosateur admirable, doté d’une énergie et d’une ambition folles.
Nathalie Crom, Télérama.

C’est l’Ouest américain qu’on entend ici, ainsi qu’une belle leçon de vie.
Yann Perreau, Les Inrocks.

Original en tous points.
Mathieu Lindon, Libération.

Cassady avait la grâce des voyous. Rien ni personne ne lui résistait.
Bruno Corty, Le Figaro.

Neal Cassady était une comète, un soleil. Un rêve capable d’enflammer des générations.
Christophe Mercier, Les Lettres françaises.

Une ode syncopée, lyrique, blagueuse à la plénitude des sens et du verbe. Se donne ainsi à voir et à aimer comment le voyou Cassady voulut mettre son Amérique en branle; comment il désirait toutes les femmes, toutes les musiques et tous les mots.
Hubert Artus, Le Monde diplomatique.

Vie réussie ? Vie ratée ? Peu importe, le livre est magnifique.
Marguerite Baux, Grazia.

Ça pulse, et c’est bon comme un roman qui régénérerait notre époque monochrome.
Catherine Castro, Marie-Claire.

Cassady brûle plus que jamais la chandelle par les deux bouts. […] Mille vies et une seule mort.
Marc Bertin, Sud Ouest.

Correspondance

traduite et présentée par Fanny Wallendorf

2015

15,5 x 22 cm

256 pages

isbn 978-2-36339-053-0

22 euros