Jean-Pierre Enard

Jean-Pierre Enard

Paru chez Finitude

L’auteur

Auteur de sept romans, Jean-Pierre Enard est mort à 44 ans en 1987.
Après des études qu’il qualifiait d’«incertaines», il fut rédacteur au Journal de Mickey, chercheur de gadget pour Pif, puis directeur de la «Bibliothèque rose», chez Hachette, avant de se consacrer plus intensément à l’écriture de ses romans tout en travaillant pour plusieurs éditeurs et en tenant la chronique littéraire de l’hebdomadaire VSD. Ses plus beaux succès sont posthumes, avec la publication de deux ouvrages érotiques: les Contes à faire rougir les petits chaperons (Ramsay 1987) et L’art de la fessée, illustré par Milo Manara (Glénat, 1988).

Bibliographie

  • Fragments d’amour (roman), Galilée, 1976.
  • La ligne de cœur (roman), Le Sagittaire, 1977.
  • Le dernier dimanche de Sartre (roman), Le Sagittaire, 1978.
  • Photo de classe (roman), Grasset, 1979.
  • Avec elles (théâtre), Galilée, 1980.
  • La reine du technicolor (roman), Presses de la Renaissance, 1980.
  • Le voyage des comédiens (roman), Grasset, 1981.
  • Le métro aérien (roman), Grasset, 1986.
  • Contes à faire rougir les petits chaperons (nouvelles), Ramsay, 1987.
  • L’Art de la fessée, Dessins de Milo Manara, Glénat, 1988.
  • Un bon écrivain est un écrivain mort, Finitude, 2005.
  • L’existence précaire des héros de papier, Finitude, 2015.