Journal III, 1844-1846

Henry David Thoreau

Thoreau-Journal-3-1844-1846

À propos du livre

« Je souhaite partir pour vivre près de l’étang, et quand mes amis m’interrogent je n’ai pas de meilleure raison à leur donner que de vouloir entendre le vent murmurer parmi les roseaux » écrit Henry David Thoreau dans son Journal en septembre 1844. C’est à cette période qu’il commence à construire sa cabane près de l’étang de Walden, pour cette expérience de vie au cœur de la nature qui l’a rendu célèbre.
Le 4 juillet 1845, jour de la Déclaration d’Indépendance américaine, Thoreau déclare symboliquement la sienne et va s’installer seul dans les bois.

Poète et philosophe, ethnologue et naturaliste, marcheur contemplatif et observateur sans concession de l’âme humaine et des petits travers de ses voisins, Thoreau, au jour le jour, dans son grenier ou dans sa cabane, note dans son Journal toutes les pensées d’un esprit profondément original et d’une exceptionnelle acuité.

Inédit

Presse

L’ambition sociale de Thoreau est de rester en marge. Il prend soin que son aventure ne soit pas récupérable politiquement comme un combat. […] Il vit comme personne parce qu’il a remarqué à quel point tout le monde vit mal.
Mathieu Lindon, Libération.

Traduit, présenté et annoté par Thierry Gillybœuf

2014

15,5 x 22 cm

304 pages

isbn 978-2-36339-034-9

23 euros