La vie dans les bois

Charles Lane

La vie dans les bois - Charles Lane

À propos du livre

Ce n’est pas un hasard si le livre le plus marquant de Henry David Thoreau, Walden, est sous-titré La vie dans les bois. Il rendait ainsi un discret hommage à son ami Charles Lane qui venait de publier un essai sous ce titre.
Dans ce texte, Lane prône un retour à une vie naturelle et n’hésite pas à opposer la sagesse des Indiens, en harmonie avec leur environnement, à la cupidité et la folie des hommes civilisés.
Mais son ambition est plus vaste, il cherche à montrer, à travers le récit de ses expériences au sein de fermes communautaires fouriéristes, que l’on peut vivre autrement, en respectant la nature, en mutualisant le travail et en n’ayant de cesse de s’instruire.

Charles Lane (1800-1870) se révèle un précurseur de ce courant de pensée qui prend ses racines dans le dix-neuvième siècle et qui deviendra l’écologie.

La vie dans les bois est le premier ouvrage de Charles Lane a être traduit en français.

Presse

Un aventurier du mot et de la nature.
Martine Laval, Télérama.fr.

Ce livre de 1844 est l’ancêtre des pensées décroissantes. On admirera la modernité de son plaidoyer pour la frugalité, sa défense des Indiens et sa dénonciation des «appétits déguisés et superflus» de la société industrielle naissante.
Arnaud Gonzague, Terra Eco.

Essai traduit et présenté par Thierry Gillybœuf

2010

12 x 17

80 pages

isbn 978-2-912667-80-9

Épuisé