Sainte Rita, patronne des causes désespérées

Claire Wolniewicz

Claire Wolniewicz - Sainte-Rita patronne des causes désesperées

À propos du livre

«Fais attention à ce que tu souhaites parce que si tu te montres persévérante, la vie te l’apportera.»
C’est dommage qu’elle n’ait pas réfléchi plus longuement à cette belle maxime, ma mère, parce qu’en amour, elle n’a pas eu de chance. Mon père est parti quand j’avais quatre ans, et mon beau-père quand j’en avais huit. Après, ma mère a pris un chat. Elle me disait: «Même s’il découche, lui, je sais qu’il reviendra.» Pourtant un jour, même le chat n’est pas revenu. Il avait dû se faire renverser par une voiture. Mais après tout ce qui lui était arrivé à ma mère, je n’ai pas pu m’empêcher de penser qu’il l’avait fait exprès.

A travers les six nouvelles de ce recueil, Claire Wolniewicz brosse une série de portraits, drôles, grinçants et tendres. Elle porte un regard sans complaisance sur une poignée d’hommes et de femmes d’aujourd’hui, aux prises avec leur quotidien, leurs amours ou leurs envies.
Sainte Rita est son premier livre.

Presse

Josiane en a assez de jouer les femmes libres, épanouies mais désespérément seules. Que faire alors lorsque cela fait quarante-sept ans qu’on cherche l’homme de sa vie, sinon se vouer à Sainte Rita, patronne des causes désespérées ? Partant de ce savoureux portrait de quadragénaire en mal d’amour, Claire Wolniewicz se fait plus sombre, peu à peu, pour conter de «petites histoires de gens sans histoire».
Christine Rousseau, Le Monde.

Nouvelles

2003

12 x 17 cm

144 pages

isbn 978-2-912667-14-4

Épuisé