Correspondance (1946-1978)

Georges Perros

Georges Perros - Correspondance Anne et Gérard Philipe

Georges Perros / Anne & Gérard Philipe

À propos du livre

Georges Perros et Gérard Philipe se sont rencontrés au Conservatoire en 1944. Perros est l’ami, le confident auquel tente de se raccrocher Gérard Philipe quand le succès lui fait parfois perdre pied. Georges Perros, lui, n’aime pas le métier d’acteur et il abandonne bien vite la Comédie-Française pour se colleter à l’écriture. Commencent alors de longues périodes de vache maigre durant lesquelles il trouve refuge chez son ami Gérard et sa femme, la romancière Anne Philipe. «Il y avait là du bonheur» écrira Georges en se souvenant de leur trio dans la grande maison de Cergy. Cette amitié solide, presque fraternelle, est brutalement brisée par la mort de Gérard en 1959, mais l’échange continue entre Georges Perros et Anne Philipe, dans le souvenir de Gérard et des jours heureux. Il ne prendra fin qu’en 1978, avec la mort de Georges.

Cette correspondance, 125 lettres inédites, est illustrée de photos de famille et présentée par Jérôme Garcin.

Presse

Cette correspondance montre Perros et Philipe, frères tendres et confiants, tantôt partageant insouciance et goût de vivre, tantôt se soutenant l’un l’autre lorsque la mélancolie menace.
Nathalie Crom, Télérama.

C’est l’histoire de deux hommes qui s’aimaient. […] Leur conversation, qui ne nous était pas destinée, nous bouleverse.
Olivier Mony, Sud Ouest.

Un livre d’une rare qualité d’émotion.
Jacques de Decker , Le Soir.

Préface de Jérôme Garcin

2008

16 x 22

176 pages

isbn 978-2-912667-57-1

20 euros