Je ne sais pas parler

Franz Bartelt

Je ne sais pas parler - Franz Bartelt

À propos du livre

« C’est parce que je devais parler que j’ai passé une semaine difficile. À cause de l’angoisse de parler.
Je devais parler le dimanche suivant. À la radio. Peu importe de quoi. Je devais parler, c’est tout.
Comment avais-je pu me laisser tomber dans ce piège ? Peut-être parce qu’il est plus simple de consentir. Il faut moins de mots pour un consentement que pour un refus. Refuser c’est parler. Je ne sais plus parler. »

Franz Bartelt évoque avec tendresse un écrivain qui n’aime pas parler, un alter ego silencieux qui préfère l’écriture pour régler ses comptes avec le passé.

Presse

Franz Bartelt vous fera cadeau de sa sensibilité bourrue, un trait d’humour à la bouche pour éviter la tentation du sentimentalisme. Triste et drôle à la fois.
Pierre Maury, Le Soir.

Un court roman à la fois touchant, souriant et écorché vif. […]
Comme tous les grands écrivains prolifiques, Bartelt est un observateur hors pair. Il sait tirer de ses observations les fils de la fiction, en dirigeant ses projecteurs vers un détail ténu, une impression fugace, un clair-obscur humain. Comme tous les observateurs, il est aussi drôle que cruel: au-delà des sourires qu’il provoque fréquemment, il laisse en nous une trace profonde, une mélancolie tendre qui rend les tragédies plus légères et l’humanité plus aimable.
Benjamin Fau, Le Monde.

Un texte désopilant et exquis qui montre bien qu’«il y a un abîme entre se taire et ne pas parler»!
Alexandra Fixmer, Tageblatt.

Roman

2010

12 x 17

176 pages

isbn 978-2-912667-73-1

16 euros